à  
Connexion


Vidéo > Les Relations : Un Merveilleux Terrain d’Essai

 Vidéos.  permalink.

Vidéo sur la perception de Mooji sur les relations. Une fois de plus, ces phrases sont remplies de sagesses.

Quand vous êtes avec quelqu’un et que vous ressentez une pression en vous-même pour être d’une certaine façon ou être quelque chose, ce n’est pas vrai, ce n’est pas bon. Il suffit d’être le Soi et de le laisser naviguer, car il y a plus de richesse, il y a plus d’espace dedans, il y a beaucoup plus d’amour dedans. Si tu fais ce qui est juste selon ton propre cœur, ça ne pourra jamais faire de tort à personne d’autre.

Transcription complète de la vidéo :
[Mooji]Tu vas apprendre que, quand tu es avec quelqu’un et qu’il y a cette espèce de… tu peux ressentir une pression en toi pour être d’une certaine façon, ou être quelque chose. Ça n’est pas vrai, ce n’est pas bon. Ce n’est pas une bonne chose. Ça signifie que, quelle que soit la personne avec laquelle tu es en relation, elle n’est pas capable de se débrouiller seule, par sa propre force. Et c’est pourquoi il y a ce transfert de cette sorte de… tu te sens responsable de devoir faire quelque chose, d’une certaine façon. Et c’est un défi que beaucoup ressentent et doivent affronter pendant un temps. Et je veux juste savoir si au fond de toi, tu sais, il y a cette… cette… comment dire… cette conviction qu’il ne peut pas y avoir de retour en arrière à ton vieux mode de pensée et tu sais, à cette espèce d’identité psychologique.
[Questionneur] Oui. Je ne peux pas repartir en arrière.
[Mooji] Alors tu dois totalement tenir ferme dans cette Vérité parce qu’il va y avoir un combat pendant quelque temps. Et ce n’est pas un combat entre des personnes. Mais c’est presque comme si ton combat spirituel commençait, là parce que d’une certaine façon, le combat se joue un peu en toi-même, aussi, au niveau des compromis que tu es prêt à faire pour entrer dans le moule de ce que tu perçois comme étant ta vie ; jusqu’à quel point tu dois t’y conformer.
Et ce n’est pas vraiment aussi mauvais que tu le crois parce que si tu es…, pas rigide, tu ne dois pas être rigide. Quelque chose comme… sois simplement vide ou neutre, plutôt que d’être ferme. Tu n’as pas à être ferme, il te suffit d’être le Soi. Être le Soi, c’est tout. Tu n’as pas à ‘poser des limites’, comme ça. Tu as juste à être le Soi. Et à le laisser naviguer à sa façon parce qu’il y a en lui bien plus de richesse, plus d’espace et beaucoup plus d’amour en lui que ce que ta partenaire percevra peut-être. Elle va peut-être penser : ‘Qu’est-ce que tu as ces temps-ci ? Qu’est-ce qui te prend ? Tu sais, avant je pouvais te parler, et tu ne peux pas … et patati patata’. Et tu sais, c’est comme si on tirait toutes tes ficelles. Et tu dois juste demeurer dans la clarté de ta connaissance et de ta confiance en cela, plutôt que de trop donner dans les discours. Et évite de rester à regarder, à les dévisager comme ça. Je veux dire, ne fais pas ça, c’est très agaçant ! Donc, simplement… [rires] Et ne va pas t’isoler non plus, ou te figer, comme ça. Sois juste présent, vraiment présent. Et sache que ça ne dépend plus vraiment de ‘toi’ désormais ; et que tu dois seulement être vide. Et tu découvriras que d’une certaine manière, quelque chose se produit dans cette vacuité qui t’aide à trouver de l’espace. Parce que le ‘style’ du Soi, c’est de ne jamais prendre parti pour l’un ou l’autre. Donc, en un sens, si tu es vide, comme tu as de l’amour pour ta famille, et que tu as un désir naturel pour que les choses aillent bien, mais que tu ne peux pas les faire marcher par l’effort, la technique ou autre, des mensonges ou des compromis ; ça ne marchera pas. Alors, ce sera peut-être inconfortable, mais c’est ton satsang ! C’est beau, parce que tu dois juste être présent et écouter, parfois prendre la tarte à la crème en pleine figure, tout ça pendant un temps, et juste être présent, et alors, tu apercevras les ouvertures qui émergent de l’existence, pas du passé. Tu vas les voir, tu vas les voir !
Comme certains sont doués pour trouver des pierres précieuses. Et ils partent avec une équipe de novices qui ne voient pas ces pierres, et ils disent : ‘Là, il y en a une, regarde’. ‘Regarde, tu marches dessus.’ ‘Oh mon Dieu, regarde ça !’ Ils les ramasseront, parce que tu es simplement assez vide pour voir. Et la plupart des gens ne peuvent pas voir comme ça. Ils ne voient que leur conditionnement et les routes tracées par leurs projections, mais ils ne voient pas. Et parfois, tu es tout à fait à l’aise de dire juste : ‘Tu sais quoi ? Tu as marqué un point là. Je n’ai aucune idée de la réponse,, mais d’une certaine manière, je sais que tout ira bien.’ Je ne sais pas, tu vois les mots sortir de ta bouche comme ça et tu es juste confiant. C’est quelque chose de très puissant parce que ce qui arrive, avec des situations tendues ou comme ça c’est que ça te donne l’occasion je dirais, d’aller plus profondément dans ton être. Parce que tu ne… Quelqu’un qui devient éveillé ne connaît pas les réponses.
Ils ne connaissent pas les réponses, ils n’ont pas besoin d’avoir les réponses aux choses. Tu es simplement vide. Et tu es comme l’eau ; elle ne sait pas où elle va. Tu comprends ? L’eau qui s’écoule au creux d’une vallée, ne sait pas à l’avance où elle va. Elle va, c’est tout, et elle trouve… et d’une façon… quand elle arrive à sa place, elle se nivelle. Personne n’a à l’égaliser, elle se nivelle d’elle-même. Et ta vie devient un peu comme ça. En un sens, elle s’écoule simplement et tu sais… elle ne prédit rien, elle s’écoule, c’est tout.

Tu es juste tellement présent, et c’est comme si personne n’était présent. Tout le monde vit dans le passé, ou dans le futurparce qu’il y a quelque chose dans ce moment présent que le mental essaie d’éviter. Pour une simple raison  Il n’y a pas d’histoire dans le moment présent !

[Questionneur] Oui.

[Mooji] Il n’y a rien dans l’instant. C’est simplement ‘tout frais’. Il n’y a aucun problème dans l’instant. Tous les problèmes sont d’ailleurs ou d’un autre temps, ce n’est pas maintenant si on regarde. Ta vie n’a pas de problèmes, mais c’est nous qui les créons parce que tu as des intentions, et que la vie ne répond pas, ou ne satisfait pas tes projections, quelque chose comme ça. Donc, c’est bien d’être tranquille et d’être confiant aussi que, parce que tu as dit ‘Oui’ au Soi, il s’occupe de tout. Même si on dirait le contraire, parce que ton mental est là aussi à dire ‘Attends, là… une minute ! Tu es sensé intervenir, là. Allez, le Soi, tu es censé me défendre parce que je suis perdu là !’ Et tu dois juste être tranquille, et, tu sais, encaisser un peu, ou quel que soit ton ressenti. Mais c’est une si belle expérience d’apprentissage et… apprentissage, c’est peut-être… oui, on peut dire ça, ou une occasion de reconnaître, ou d’aller plus en profondeur et de vraiment… Il y a une passation de pouvoir, comme je le dis souvent, d’un certain mode de vie ‘manuel’, d’un mode de penser ‘manuel’, à un… on passe de la personne à la Présence. de manuel à automatique. Et pendant cette transition, parfois tu te sens perdu, sans savoir ce qui est en train de se faire. Et il y a une force là-dedans, dans l’acceptation de se sentir perdu un moment. Parce que quand tu es vraiment perdu, c’est là que tu commences à t’ouvrir. Au début tu courras peut-être dans tous les sens après des solutions, mais tu apprendras que c’est OK d’être juste tranquille, et d’être juste présent au lieu d’être tranquille et dans l’attente. Tu ne peux pas être à la fois tranquille et dans l’attente, en fait. Si tu es dans l’attente, tu seras agité. Donc, apprends à juste être… à juste trouver ce moment qui est vide de solutions et demeure juste avec ça. Alors toutes ces choses se présentent, mais elles ne se présentent pas sous la forme d’une technique. C’est juste que… par ton écoute, tu développes une plus grande sensibilité à ta propre voix intérieure pour découvrir ça. Et ce qui se passe, c’est que ta propre voix intérieure est très universelle. Ta voix personnelle ne l’est pas. Mais ta voix intérieure trouve des solutions à tout. Et…

Ce que j’ai dit déjà, c’est que si tu fais ce qui est juste selon ton propre cœur, ça ne pourra jamais causer du tort à quelqu’un d’autre. Je sens que c’est quelque chose de vraiment puissant sur quoi tu peux te reposer, tu n’es jamais en train de te défendre. Tu n’es pas même en train de défendre les autres. Tu te reposes simplement sur la Vérité et tu la laisses prendre soin des choses. Alors c’est très… Tu sais, quand tu es… plus tu reconnais ça, plus tu atteins une telle douceur, tu ne peux même pas imaginer une douceur pareille ! Parce que même si tu es cerné par des espèces de francs-tireurs, des fois ça fait cet effet-là, il y a en toi une joie qui est complètement simplement inaltérable ! Et tu ne peux pas expliquer pourquoi. Donc si c’est ressenti comme ça dans les relations, les relations, c’est un super terrain d’essai.

[Questionneur] Je me rappelle que vous disiez qu’il y a du bon dans les relations difficiles.

[Mooji] Oui. Oui. Eh bien, oui, parce que quelque chose… elles touchent tes cordes sensibles.

[Questionneur] Ça fait vraiment ça.

[Mooji] et tu dois trouver ta voie au lieu de simplement réagir aux choses. Mais il y a une différence entre tracer ta route et cette sorte de navigation légère sans essayer de… n’essaie pas de te retenir, de tenir la barre. Sois juste vide et ouvert ; et c’est là que ta confiance va évoluer, en fait. Parce que parfois, on n’a pas confiance. Et quand tu n’as pas confiance, tu vas vers la technique, ou ce que papa t’a dit ou autre. Alors… mais quand tu es confiant, tu es simplement présent, et tu n’es pas en train de, comme… faire ce truc, comment on dit… comme ‘te débrancher’, tu sais ?

Il y en a qui font ça, ils ‘coupent le courant’  ‘Aaaaah…’

[Rires] Ne fais pas ça. Quelque chose est là, parce que l’amour est présent et que tu es juste là, mais tu n’as pas une technique sous le coude. Et progressivement tu… dès que… C’est comme l’histoire de l’essuie-glace, dès que c’est pigé [claquement de doigts], comme ‘Woah !’ et que tu peux te concentrer sur la route au lieu de l’essuie-glace, c’est une joie tellement puissante ! Qu’elle te… C’est comme si une petite victoire valait cent batailles, tu sais. C’est juste que… beaucoup de trucs se dégagent. Parce que tu te sens libéré en terrain connu. Mon Dieu ! Je n’y crois plus seulement, Je fais l’expérience que ça marche comme ça.

Quand tu es avec quelqu’un et que tu sens une pression en toi pour être d’une certaine façon ou pour être quelque chose ce n’est pas authentique, ce n’est pas bon. Tu dois simplement être le Soi et le laisser naviguer à sa façon. Parce qu’il y a en lui une plus grande richesse, plus d’espace, il y a bien plus d’amour en lui. Si tu fais ce qui est juste selon ton propre cœur, ça ne pourra jamais faire de tort à personne d’autre.