à  
Connexion

Comment résoudre un problème difficile (pendant votre sommeil)

 Actualité.  URL de cette page.

Notre cerveau ne s’éteint pas quand nous nous endormons – mais peut-il résoudre un gros problème durant notre sommeil ?

On dit souvent que le meilleur moyen de s’attaquer au fond du problème est de dormir dessus. Mais que vaut ce conseil? Une nouvelle étude à paraître dans la revue Psychological Science pourrait avoir la réponse.

 

Une équipe de chercheurs dirigée par Kristin Sanders de la Northwestern University a conçu une expérience visant à vérifier si faire écouter de la musique associée à des énigmes non résolues pendant le sommeil augmentait la capacité des personnes à résoudre ces mêmes énigmes le lendemain matin. Ils ont constaté que c’était le cas.

 

“De nombreuses études chez l’homme et d’autres animaux démontrent une meilleure mémoire après sommeil par rapport à une période similaire réveillée”, déclarent les chercheurs. «Les processus de mémoire liés au sommeil, non seulement renforcent, mais peuvent également optimiser, organiser et transformer des informations.”

 

Pour arriver à cette conclusion, les chercheurs ont invité 57 étudiants de la Northwestern University à participer à une étude de trois jours et de deux nuits. Le premier jour, les participants ont été confrontés à une série de puzzles spatiaux et verbaux difficiles. En voici un exemple. (La réponse est fournie à la fin de cet article.)

 


Trois interrupteurs standard (marche / arrêt) se trouvent sur le même mur l’un à côté de l’autre au rez-de-chaussée d’une maison. Un (et un seul) contrôle une ampoule qui se trouve dans la cave ; d’où se trouvent les trois interrupteurs, il est impossible de voire l’ampoule en question, ni de voir la lumière qu’elle produit. Cette ampoule se trouve dans une cave éloignée et est totalement étanche à la lumière. Les deux autres interrupteurs ne font rien. Vous ne pouvez ouvrir la porte de la cave qu’une seule fois et vous ne pouvez plus changer les interrupteurs une fois que la porte est ouverte (ou refermée). Endommager ou démonter la porte, les murs ou les interrupteurs va à l’encontre des règles. Avec ces contraintes, comment pouvez-vous déterminer avec certitude quel interrupteur commande l’ampoule?”
—Sanders et al. (2019)

 

Quarante-deux énigmes comme celle présentée ci-dessus ont été utilisées dans l’expérience. Fait important, chaque puzzle était associé à un clip audio. Les participants ont été encouragés à essayer de résoudre les énigmes et à se rappeler les différents extraits sonores associés à chaque énigme. Les participants se sont cassé la tête sur les énigmes jusqu’à ce qu’il reste six énigmes à résoudre.

 

Ensuite, les participants ont emporté chez eux un dispositif de surveillance du sommeil et un système de repérage sonore qui ont rassemblé des données et joué de la musique pendant leur sommeil. Par exemple, chaque fois que la machine détecte un sommeil lent (c.-à-d. Le type de sommeil dans lequel on pense que le rêve et la réorganisation de la mémoire sont supposés se produire), la musique attribuée par la machine est associée à certains des casses-têtes non résolus (et non pas à tous les casse-tête non résolus).

 

Le lendemain matin, les participants devaient essayer de résoudre les énigmes qu’ils n’avaient pas pu résoudre la veille. L’expérience a été répétée plus tard dans la journée ainsi que durant la nuit. Les participants ont de nouveau tenté de résoudre les énigmes non résolues le lendemain matin.

 

Au cours des deux sessions expérimentales, les chercheurs ont constaté que les participants étaient 55% plus susceptibles de résoudre des énigmes lors de leur deuxième essai lorsque le clip sonore correspondant était joué subrepticement pendant leur sommeil. Ils ont également signalé que l’effet ne dépendait pas du type de puzzle; les taux de résolution des énigmes autant spatiales que verbales ont augmenté lorsque l’énigme était diffusée pendant le sommeil.

 

Les auteurs concluent: «Pour la première fois il a été démontré que la réactivation ciblée de mémoires de casse-tête pendant le sommeil améliore la résolution de ceux-ci le lendemain matin. En d’autres termes, le sommeil est utile pour renforcer et réorganiser la mémoire.

 

Alors, la prochaine fois que vous rencontrerez un problème difficile, dormez dessus et jouez de la musique pour vous rappeler le défi.

 

Réponse au casse-tête repris dans cet article : Allumez l’interrupteur 1 et laissez-le allumé pendant quelques minutes, puis éteignez-le; allumez l’interrupteur 2 et descendez dans la cave et ouvrez la porte de la cave où se trouve l’ampoule en question. Si l’ampoule est allumée, l’interrupteur 2 la contrôle, si elle est éteinte et chaude, l’interrupteur 1 la contrôle et si elle est éteinte et froide, l’interrupteur 3 la commande.

 

 

Références :

Sanders, K. E. G., Osburn, S., Paller, K. A., & Beeman, M. (2019). Targeted Memory Reactivation During Sleep Improves Next-Day Problem Solving. Psychological Science. https://doi.org/10.1177/0956797619873344