à  
Connexion

Comment protéger vos enfants du cyber harcèlement ?

Aucun type d’intimidation n’est acceptable, mais le cyber harcèlement peut être plus difficile à détecter par les parents, car elle se produit via un téléphone portable, un ordinateur ou une tablette, souvent via les médias sociaux.

Le cyber harcèlement peut être un message haineux ou une publication d’images, de vidéos et même de faux profils embarrassants de la victime. Les victimes sont souvent victimes d’intimidation en personne et ont plus de difficulté à y échapper.

Mais contrairement au harcèlement scolaire, le cyber harcèlement peut se produire 24h/24h, même lorsque votre enfant est à la maison avec vous. Les messages et les images peuvent être postés anonymement et diffusés en un rien de temps. Et il peut être difficile voire impossible de trouver le coupable.

Les conséquences du cyber harcèlement sont profondes. Les jeunes victimes sont plus susceptibles de consommer de l’alcool et des drogues, d’abandonner l’école, de perdre l’estime de soi et de développer des problèmes de santé.

Que peuvent faire les parents? Etre proactif – parlez de cyber harcèlement à vos enfants, en expliquant pourquoi ils ne devraient jamais intimider les autres et encouragez-les à vous informer immédiatement de tout incident. « Devenez ami » ou suivre vos enfants sur les médias sociaux peut vous aider à savoir s’ils deviennent les victimes de messages non désirés.

Plus de conseils pour les parents:

  • Apprenez aux enfants à ne pas partager quoi que ce soit qui pourrait les blesser ou les embarrasser eux-mêmes ou d’autres pour éviter les représailles.
  • Consultez régulièrement les pages du réseau social de vos enfants pour rechercher des signes de comportement d’intimidation, tels que des images mesquines d’un autre enfant.
  • Dites à vos enfants de vous parler si un message ou une image en ligne les fait se sentir menacés ou blessés.
  • Encouragez vos enfants à prendre position quand ils sont témoins de cyber harcèlement au lieu de participer au harcèlement en partageant les messages nocifs.

Si vos enfants ne sont pas ouvert à discuter de ce sujet, peut-être que leur faire visionner le clip vidéo de Soprano – Fragile et leur demander leur avis sur le sujet de la vidéo peut aider à ouvrir un bon débat. Le clip parle du harcèlement qui pousse un enfant à l’irréparable : le suicide.

Si votre enfant est victime de cyber harcèlement, imprimez et enregistrez des captures d’écran, des courriels et des textes à des fins de preuve. Il / elle ne devrait pas réagir à l’intimidateur, mais devrait le bloquer et / ou le supprimer de leur liste d’amis. Bloquez le nom d’utilisateur, l’adresse email et le numéro de téléphone. Si votre enfant trouve un profil créé ou modifié sans son autorisation, contactez le site pour le supprimer.

Signalez le cyber harcèlement à votre fournisseur de services en ligne et rendez-vous dans son centre de sécurité pour bloquer les utilisateurs et limiter le nombre de personnes pouvant contacter votre enfant. Signalez le cyber harcèlement qui implique un crime à la police.

Contactez les forces de l’ordre si le cyber harcèlement implique:

  • Des menaces de violence.
  • Pornographie enfantine ou messages ou photos sexuellement explicites.
  • Toute photo ou vidéo de quelqu’un dans un endroit où il s’attendrait à être protégé (toilettes, douches, salle de bains, vestiaires…).
  • Un crime de haine.

Signalez également les incidents à l’école de votre enfant. L’école peut utiliser ces informations pour élaborer des stratégies de prévention et d’intervention.