à  
Connexion

8 conseils pour arrêter de vouloir satisfaire les autres

 Actualité.  URL de cette page.

Des conseils pour vous aider à établir des relations authentiques et à maintenir votre bien-être.

 

En tant que femmes, nous sommes souvent socialisées pour donner la priorité aux besoins et aux désirs des autres par rapport aux nôtres. Selon une étude publiée dans la revue Psychology of Women Quarterly, les femmes sont plus susceptibles que les hommes d’adopter des comportements d’auto-silence, comme la suppression de leurs opinions et de leurs sentiments, pour éviter les conflits et afin d’entretenir des relations. Ce type de comportement est communément appelé plaire aux gens et peut nuire à votre carrière, à votre santé et à vos relations. Une chose que nous savons de plusieurs études est que les femmes qui déclarent des niveaux plus élevés de comportement agréable aux gens signalent également des niveaux plus élevés d’épuisement professionnel et d’épuisement émotionnel.

 
Le fait de vouloir satisfaire les autres nous pousse à vouloir plaire, à être aimé, à être utile et à ne pas froisser les autres. C’est incroyablement répandu sur le lieu de travail et c’est l’un des facteurs les plus courants qui font dérailler la carrière des femmes. Tout cela pour dire que si vous aussi vous avez du mal à mettre fin à votre automatisme à satisfaire/plaire les autres vous n’êtes pas seul, mais il est important de développer une prise de conscience et d’avoir des outils pour l’arrêter.

 

1) Entraînez-vous à dire « non » aux demandes qui ne correspondent pas à vos valeurs ou à vos intérêts. Si vous n’avez pas l’habitude de le faire, cela vous semblera inconfortable au début, mais rappelez-vous que vous pouvez prioriser vos propres besoins et désirs.
 
2) Établissez des limites efficaces avec les autres en communiquant clairement et respectueusement vos besoins et vos attentes. Les limites sont essentielles pour protéger votre temps et votre énergie pour ce qui est le plus important pour vous, c’est donc une compétence qui mérite d’être maîtrisée.
 

3) Donnez la priorité à votre propre bien-être en faisant des activités qui vous aident à vous ressourcer et à vous sentir plus équilibré. Qu’il s’agisse de mouvement, de méditation, de lecture d’un livre, de sorties dans la nature, de prendre une tasse de thé, de discuter avec une amie ou de faire une sieste, il est nécessaire de savoir ce qui vous ressource.
 
4) Entraînez-vous à communiquer avec puissance, ce qui vous aidera non seulement à maîtriser vos tendances à plaire aux gens, mais aussi à améliorer vos compétences en leadership et votre présence exécutive.
 

5) Remettez en question votre discours intérieur négatif et toutes vos croyances limitantes qui donnent la priorité aux besoins des autres par rapport aux vôtres. Une chose qui maintient de nombreuses femmes coincées dans un cycle à faire plaisir est une critique intérieure sévère qui leur fait croire qu’elles ne sont pas aussi dignes que les autres. Il est important de commencer à reconnaître les histoires que raconte votre critique intérieur et de commencer à les remettre en question ; ce processus (voir https://womenrisingco.com/articles/the-3-step-confidence-strategy-that-could-change-your-life/) en 3 étapes pourrait vous aider.
 
6) Entourez-vous de personnes qui vous soutiennent, qui respectent vos limites et vous encouragent à prioriser vos propres besoins et désirs. Commencez à remarquer les personnes dans votre vie qui veulent vraiment le meilleur pour vous et se soucient de votre bien-être, et passez plus de temps avec elles.
 

7) Identifiez et traitez toute anxiété ou peur sous-jacente qui pourrait stimuler votre comportement de vouloir plaire aux gens. Lorsque vous analysez les vrais raisons pour lesquelles vous vous comportez de la sorte, vous pouvez constater que vous avez beaucoup de peur ou d’anxiété quant à ce qui se passerait si vous disiez non à une demande particulière. Essayez le processus en 3 étapes pour recadrer vos histoires et si vous avez besoin de plus de soutien, demandez l’aide d’un professionnel si nécessaire.
 
8) Pratiquez l’auto-compassion en vous traitant avec gentillesse, compréhension et pardon. Si vous avez du mal à être gentil avec vous-même, demandez-vous simplement : que ferais-je ou dirais-je à mon meilleur ami s’il se trouvait exactement dans la même situation ?

 

Sortir du cycle de vouloir satisfaire et plaire les autres peut être difficile, mais donner la priorité à vos propres besoins et désirs est essentiel pour établir des relations solides et authentiques et maintenir votre bien-être mental et émotionnel. Quoi de plus important que cela?

 

 

Image de Freepik

 

 



LesPraticiens.fr