OU


Régression-karmathérapie

 Techniques/méthodes.  Lien vers cette page.

En résumé Description plus élaborée Peut convenir dans les cas suivant Témoignages
En résumé régression karmathérapie
La régression karmathérapie consiste à “voyager” dans nos vies antérieures pour y résoudre un problème ou une situation qui impacte notre vie actuelle. Cette technique est largement utilisée par les psychologues (formés à cette technique) aux Etats-Unis. Le patient est mis dans un état de conscience modifié (par le biais de l’hypnose ou autre technique) pour ensuite être cadré dans son périple par le thérapeute. L’objectif est de solutionner la situation dans la vie antérieure pour qu’elle n’affecte plus le patient dans le présent.


Description plus élaborée

Introduction | Déroulement de la thérapie

Introduction
Samuel Sagan, Docteur en Médecine, fut tellement impressionné par les résultats stupéfiants obtenus au moyen de la technique des régressions qu’il en fit son mode principal de travail avec ses patients. Pendant une période de quinze années, il développa IST, un système complet de thérapie utilisant la régression dans les vies antérieures. Ce sont les principes majeurs de cette technique qui sont présentés dans son livre (Régression, Thérapie des Vies Antérieures pour une Libération, Ici et Maintenant). Cette technique est très répandue aux Etats-Unis.
La régression karmathérapie ou la thérapie des vies antérieures consiste “à voyager” vers nos vies antérieures. Les thérapeutes spécialisés utilisent fréquemment l’hypnose pour induire le client à «revivre» une vie antérieure et identifier la cause du problème. C’est seulement si le client assume ce qu’il a «vu» et revécu qu’il pourra résoudre le problème dans sa vie présente.

Pourquoi s’intéresser à nos vies antérieures? D’après les études et conclusions du Docteur Samuel Sagan, des expériences négatives vécues dans nos vies antérieures peuvent impacter notre quotidien.
Des peurs irrationnels pour des objets ou des situations avec lesquelles nous n’avons jamais été confrontées, voir même que nous ne connaissons pas. Pour lesquelles aucune explication rationnelle n’existe. Il y a aussi les exemples de personnes colériques dans des situations précises, colère qu’ils ne peuvent expliquer et qui n’ont aucune raison d’être. Ou des personnes qui dans certaines situations ne peuvent pas s’endormir. En voyageant dans leurs vies antérieures certains découvrent une situation qui est à l’origine de cette peur, colère, insomnie spécifique, … La situation “revécue” ou “visionné” dans le passé est toujours lié à l’enregistrement C’est comme si quelque part dans notre cerveau une mémoire est restée active de cette situation et qu’inconsciemment nous allons réagir vis-à-vis des situations qui nous font revivre ou ressentir une situation semblable à cette vie antérieure. Est-ce un souvenir mémorisé quelque part dans le cerveau (il est prouvé scientifiquement que nous n’utilisons moins de 8% de notre cerveau)? Est-ce des mémoires cellulaires qui nous font réagir? Est-ce notre âme qui transporte tous ces souvenirs de vie en vie? En soit cela n’a pas d’importance, ce qui est important de retenir, c’est que cette technique a largement fait ses preuves et est largement utilisée par les psychologues formés à cette technique.

Déroulement d’une session
Le thérapeute détermine si le problème pour lequel son patient le consulte peut avoir sa source dans une vie antérieure. Si c’est le cas, le thérapeute amènera le patient dans un état de conscience modifié par le biais d’une hypnose (d’autres techniques tel que chamaniques sont aussi possibles). Le thérapeute “guide” le patient dans son voyage intérieur. Quand la situation, source du problème, est détectée, le thérapeute invitera le patient à “résoudre” la situation dans le passé, ou ses conséquences. Le thérapeute donne des instructions claires pour résoudre chaque situation. Il ne crée jamais l’histoire, il ne fait que “observer”, “écouter” l’histoire de son patient au travers de ces dires. Le travail du thérapeute est crucial sur ce type de technique, cela ne s’improvise pas. Le thérapeute doit avoir une connaissance approfondie des différentes dimensions afin de pouvoir les reconnaître quand son patient viendrait à s’y retrouver. Le thérapeute doit avoir les capacités de faire sortir son patient de la quatrième dimension s’il venait à s’y trouver.
Quand la régression karmathérapie est terminée, le thérapeute vérifie comment le patient se positionne ou se sent vis-à-vis du problème pour lequel il était venu. Si le problème persiste, le thérapeute envisagera les nouvelles étapes à suivre.


Cette téchnique/méthode peut convenir (liste non exhaustive) dans les cas suivants :


  1.     

  2. Difficulté existentielle Difficulté existentielle    

  3.     

  4.     

  5.     

  6.     

  7. Mal-être Mal-être    

  8. Traumatisme Traumatisme    

  9. Mémoire cellulaire du corps Mémoire cellulaire du corps