OU


Biodanza

 Techniques/méthodes.  Lien vers cette page.

Biodanza en résumé Description plus élaborée Peut convenir dans les cas suivant Témoignages

En résumé

C’est une méthode de développement humain créée dans les années 1960 par l’anthropologue chilien Rolando Toro Araneda sur la base d’un concept qu’il a inventé, nommé « principe biocentrique ». La Biodanza (danse libre sans aucune chorégraphie) se pratique en groupe lors de séances hebdomadaires conduites par des professeurs nommés facilitateurs et lors de stages d’approfondissement. Elle n’est pas à proprement parler une thérapie, mais est parfois présentée comme telle (ou comme un soin d’accompagnement, ou thérapie complémentaire).


Description plus élaborée

Introduction Efficacité

Introduction

Elle est aujourd’hui pratiquée dans plus d’une quarantaine de pays, avec plus de 2500 professeurs, principalement en Amérique latine et en Europe, mais aussi au Canada, aux États-Unis, en Afrique du Sud et au Japon1. Elle se pratique également dans les écoles, en hôpital, dans les entreprises et organisations. Elle peut être associée à d’autres pratiques dans des applications et extensions comme “biodanza pour femmes enceintes”, “pour enfants et adolescents”, “pour toxicomanes”, “biodanza et voix”, ” et massage”, ” et argile”, “et couleurs”, “et neurosciences”, etc.
Les facilitateurs doivent avoir reçu une formation théorique et pratique de 3 ans dans une école agrée par l’I.B.F. Une fois diplômé, le facilitateur adhère à une association nationale, par exemple en France la FPBF (fédération des professionnels de la biodanza en France) et signe une charte éthique.

Efficacité

Plusieurs études à petite échelle ont été effectuées en Europe au cours des dernières années afin d’évaluer l’éventuelle efficacité de la méthode en contexte de soin. Pour n’en citer que quelques-unes :

  • Marcus Stuck & Alejandra Villegas ont publié sous le titre Biodanza im Spiegel der Wissenschaften / Biodanza in the mirror of the science les résultats très positifs d’une recherche effectuée en collaboration avec l’Université de Leipzig.
  • Selon une étude menée par le département d’activité physique et de sports de l’École des sciences sportives, Université de Granada en Espagne : 3 mois de pratique de la Biodanza à raison d’une session par semaine a démontré une amélioration significative du seuil de déclenchement de la douleur, de la répartition de la masse corporelle et une diminution des impacts de la fybromialgie chez les patientes de sexe féminin.
  • Une étude menée en France par un groupe de recherche en psychologie (La Biodanza : une technique médiatisée intégrative. Présentation et éléments d’évaluation) conclut que : « Globalement la pratique de la Biodanza amène une amélioration significative de l’image du corps en ce qui concerne la désirabilité sociale, l’accessibilité, de satisfaction et d’activité corporelle. Tous ces aspects sont corrélés dans la littérature (Bruchon-Schweitzer, 1986) à une bonification: d’une part, de l’adaptation générale (satisfaction envers soi, identité sexuelle affirmée, estime de soi positive, extraversion); d’autre part, de l’adaptation émotionnelle (accessibilité, proximité, affects identifiés et décrits) ».

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Biodanza de Wikipédia en français (auteurs)